Stratégie | 31/01/2014

Votre site Web ne se bonifie pas avec le temps: une refonte s'impose !

Un vieux site n’est pas comme un vieux vin… Il ne prend pas de la bouteille avec les années, et c’est bien le hic. Fuyons les grands millésimes : sur la toile, le Beaujolais nouveau est bien plus prisé !

Mais comment s’y prendre pour mettre à jour ce qui semble dépassé ? Suivez le guide.

 

Faites un état des lieux de l’existant

 

Parcourez votre site et notez les points positifs et négatifs que vous rencontrez en tant que propriétaire. Quels sont les éléments que vous appréciez ? Quels sont ceux que vous souhaitez modifier ou retirer ?

L’idéal, si vous avez le temps et les moyens, serait de faire un petit sondage auprès de votre clientèle. Votre public cible est le plus qualifié pour vous dire ce qui va et ce qui ne va pas sur votre site. L’important étant de rester objectif. Vous recevrez certainement des avis très personnels, il n’est pas nécessaire de tous les prendre en compte.

Observez les sites de vos concurrents, notez ce que vous appréciez. Vous pouvez même piquer des idées venant de portails que vous visitez souvent, mais qui ne sont pas du même secteur d’activité que le vôtre.

 

Limitez-vous à l’essentiel

 

En tant qu’internautes, nous nous adaptons relativement vite aux nouvelles technologies (réseaux sociaux, sites mobiles, applications, etc.), mais nos vitrines Web ont du mal à suivre le rythme.  

Cela dit, vous n’avez certainement pas besoin de toutes les optimisations du moment ! Inutile d’être trop gourmand. La plupart des « vieux » sites Internet nécessitent la même cure de jouvence :

  1. Répondre aux dernières normes d’accessibilité : le web évolue systématiquement vers plus de simplicité, de rapidité, d’universalité. Si votre site a plus de 3 ans d’ancienneté, il est certain que son code et sa structure ne correspondent plus aux nouvelles exigences W3C (organisation sans but lucratif dont le rôle est de normaliser la comptabilité des technologies Web).
  2. Passer en Responsive Design : le design et l’ergonomie de votre site s’adapte au support sur lequel l’internaute se trouve (Smartphone, Tablette, Lap-top, … ). Une rapide vérification de vos statistiques vous indiquera la proportion de visiteurs qui surfent sur votre site via ces nouveaux appareils.
  3. Optimiser votre référencement naturel : vos pages ont certainement besoin d’un coup de pouce pour correspondre aux requêtes des utilisateurs dans Google, ainsi qu’à ses nouvelles normes, sans cesse renouvelées. Le langage et les besoins évoluent, votre offre doit en faire autant.

 

Procédez étape par étape

 

Gardez à l’esprit que chaque mise à jour a un coût. Ce budget, quel qu’il soit, devra être déboursé plus ou moins régulièrement si vous souhaitez proposer un site correct et actuel.

Lorsqu’on y réfléchit, il en va de même pour l’aménagement de votre point de vente, si vous en avez un, ou pour vos cartes de visite, votre voiture de société, votre uniforme, votre matériel, etc.

Les sites Web n’échappent pas à cette règle. Souvent, le prix d’une refonte est un frein de poids. Le mieux est de prioriser les actions. Pour cela, il est primordial de dialoguer avec votre prestataire afin de faire passer l’essentiel avant le superflu.

Vous êtes à présent paré pour démarrer la mise à jour de votre site. Contactez Produweb pour un devis gratuit et des conseils personnalisés !

 
150€ offert sur votre référencement !