Stratégie | 22/05/2018

La fin du géoblocage pour l’e-commerce

Vous est-il déjà arrivé de ne pas pouvoir acheter un bien ou un service sur internet ? Vous étiez sur une version étrangère du site et votre carte bancaire ne passait pas ? Ceci devrait bientôt être de l’histoire ancienne.

 

Le géoblocage qu’est-ce que c’est ?

 

Le géoblocage est le fait qu’un acheteur soit automatiquement redirigé vers une autre version de la boutique en ligne du vendeur en fonction de son lieu de connexion, de son lieu de résidence ou encore de la banque liée à sa carte de crédit. 

 

Le problème pour le consommateur ? 

 

Cette pratique est discriminatoire ! En effet, le vendeur pourrait proposer des conditions spéciales (prix, frais de port, délai,…) en fonction du pays dans lequel se trouve l’acheteur.

 

Petit exemple :

 

Vous avez une boutique en ligne en « .be » mais également sa version française en « .fr ». 

La fête national belge arrive à grands pas et vous décidez de réaliser une promotion spéciale pour vos clients belges. Votre offre ne concerne donc que le site « .be ». 

Un client français remarque cette promotion sur l’e-commerce belge et décide d’effectuer son achat sur ce dernier. Il se rend donc sur le site belge en « .be » pour passer commande. Or c’est impossible.

En effet, il ne peut pas effectuer sa commande car il est automatique redirigé sur la boutique française. Par conséquent, ce client ne peut pas profiter de votre promotion. C’est ce qu’on appelle le géoblocage.

 

La fin de cette pratique pour 2019 

 

Le 6 février dernier, le Parlement européen a voté contre le géoblocage. L’objectif : créer un marché numérique unique dans l’Union européenne. Ce règlement doit encore être publié et devrait entrer en vigueur fin 2018 début 2019.

Lorsque ce règlement entrera en vigueur, les e-commerçants ne pourront plus dévier automatiquement leurs clients sur un autre site. Ce règlement donnera donc au consommateur un certain pouvoir de décision. Il pourra choisir le vendeur, le produit et les conditions qui lui conviennent le mieux.

Cependant, le vendeur aura le droit d'avoir différents tarifs de livraison en en fonction du pays où il livre le colis. Il pourra également choisir de ne livrer que dans une région limitée. Par contre, aucune différence ne pourra être faite entre les états membres du pays concerné par le produit ou service.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter

 

Felix Spirlet

 
Découvrez nos formations !