Stratégie | 27/06/2017

La méthode AIDA, coup de boost pour votre e-commerce

 

La méthode AIDA est une méthode assez classique dans le marketing direct, mais elle peut très bien être transposable pour une boutique en ligne. Ce processus se divise en plusieurs étapes, de l’acquisition de votre visiteur jusqu’à l’achat de votre produit. 

Pour commencer, définissez le processus de vente qui va faire tourner votre e-commerce. Comment transformer le visiteur de votre site en client ? Pour cela il doit passer par différentes étapes nous allons détailler par la suite. En identifiant le parcours client de votre site jusqu’à la finalisation de la commande, vous vous mettez à la place du visiteur et pouvez alors anticiper ses besoins.


La méthode AIDA se défini par les différentes émotions que votre potentiel client va ressentir avant de finaliser son achat : Attention – Intérêt – Désir – Action.


1.    Attention


Pour démarrer le processus, attirez vos potentiels clients pour qu'ils arrivent jusqu’à votre e-commerce. Pour se faire, déterminez les différents moyens à mettre en place pour leur donner envie de visiter votre site. Vous pouvez par exemple être actif sur les réseaux sociaux en mettant régulièrement des liens pointant vers votre e-boutique, optimiser le référencement naturel pour être dans les premiers résultats Google, utiliser le SEA (publicités payantes), créer un blog thématique qui redirigerait les clients vers votre e-commerce… Les possibilités sont nombreuses pour susciter l’attention de l’internaute afin qu’il visite votre site.


2.    Intérêt


Une fois que vous avez attiré l’internaute sur votre site, il faut susciter son intérêt pour vos produits. Ça doit se passer dès la page d’accueil : l’internaute doit être intéressé par vos produits ou services car leurs avantages seront mis en avant directement. Vous devez pouvoir démontrer leur plus-value, « le truc en plus » que vous avez par rapport à vos concurrents. Ça peut être la nouveauté, des prix attractifs, une promotion spéciale, une vente flash… 
Une fois que les avantages sont bien mis en avant, il est important que le parcours client soit court pour arriver à vos fiches produits : idéalement moins de 3 clics.


3.    Désir


La partie la plus compliquée se joue ici : votre visiteur est sur votre fiche produit et vous devez réveiller en lui le désir d’acheter ce que vous proposez.
Votre produit doit réveiller d’autres émotions, comme en atteste le système SONCAS (Sécurité – Orgueil – Nouveauté – Argent – Sympathie). Il doit rassurer l’internaute, le valoriser, apporter quelque chose de nouveau et avec un coût correct. Il peut aussi engendrer la sympathie et la bienveillance pour faire basculer le prospect vers l’achat.
Le design, les photos de bonne qualité et représentatives du produit doivent jouer en votre faveur et susciter le désir d’achat. En gros, faîtes rêver le visiteur de votre e-commerce.


4.    Action


Le prospect (client potentiel) est séduit par vos produits et votre argumentaire d’achat… Il est prêt à passer à l’action et donc à commander sur votre site. C’est cette étape finale qui va vous rapporter de l’argent


Faîtes en sorte que le processus de paiement soit efficace, rapide et simple ! Le visiteur vous fait confiance mais peut arrêter sa commande à tout moment si quelque chose cloche.
Ne lui cachez rien, le bouton d’ajout dans le panier doit être accessible et visible, et la finalisation du paiement doit se faire de manière transparente (notamment en affichant les frais de livraison). 


En bref, éliminez les barrières qui peuvent bloquer le prospect à passer commande. 

 

Vous désirez plus d'informations pour booster votre e-commerce? N'hésitez pas à prendre contact avec nous

 

Emilie Guéret

 
Découvrez nos formations !