COVID-19 :
Durant cette période exceptionnelle, nos équipes restent disponibles et à votre écoute.
N'hésitez pas à nous contacter.
Stratégie | 09/01/2020

RGPD - Évitez des amendes pour votre site web !

Un article de la RTBF paru le 30 décembre 2019 évoque une entreprise belge condamnée à 15.000€ d’amendes pour la non-conformité au niveau des cookies sur son site web. Une amende assez salée, mais qu’il est possible d’éviter.

En effet, il faut savoir que la majorité des sites web belges ne respectent pas les normes RGPD. De plus, aujourd’hui, les données sont de plus en plus contrôlées.

C’est pourquoi, il est temps de se mettre en ordre afin d’éviter de lourdes sanctions !


Et pour mon site ?


Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que désormais la question vous traverse l’esprit.
Pas de panique, voici quelques méthodes vous permettant d’analyser rapidement la conformité (ou non) de votre site au niveau RGPD.


Mon site est-il sécurisé ?


Nous vous invitons à jeter un coup d’oeil en haut à gauche de votre navigateur, dans votre barre de recherche. Votre site est en “non-sécurisé” ? Aïe…

En plus de ne pas être aux normes RGPD, vous risquez de semer le doute chez votre internaute. Il risquerait de ne pas faire confiance au site web sur lequel il navigue.

Afin d’éviter cette situation, je vous invite à découvrir notre article à ce sujet.


Mon bandeau cookie est-il présent et complet ?


Les "cookies" sont des “traceurs” placés sur les sites afin d’obtenir des données sur le comportement des internautes.

Pour ce faire, il est impératif d’obtenir le consentement de l’internaute notamment en lui stipulant la présence de cookies sur votre site.

Si sur votre site, ces deux premiers points ne sont pas respectés, contactez-nous.


Une page de politique et confidentialité est-elle présente ?


Cette page doit contenir un texte complet au sujet de l’obtention de leurs données et de leur utilisation.


Le consentement de l’internaute lors de la récupération des données est il demandé ?


Il est évidemment nécessaire d'obtenir l'approbation de vos internautes lors de leur inscription à votre newsletter. 

Vous devez utiliser une case à cocher (non pré-coché de base !) pour signaler clairement l’inscription à la Newsletter.

Et ce n’est qu’à partir de ce moment que vous pourrez utiliser l’adresse mail de votre visiteur.

 

Vous n'êtes pas aux normes RGPD ?

Contactez-nous !

Arthur Rosière,
Community manager

 
Dites le avec une vidéo